• Partager sur :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google PLus
  • Partager par mail

Conséquences des surtensions

Cela n'arrive pas qu'aux autres ! L'incident dû à la foudre est relativement courant. Statistiquement, la part des dégâts causés par la foudre sur les équipements informatiques est loin d'être négligeable.

Statistiques des dégâts pouvant être occasionnés par la foudre
















Les conséquences d'une perturbation ne sont pas toujours visibles et immédiates. L'affaiblissement d'un composant par une surtension peut entraîner une réduction de la durée de vie du matériel, ou une panne "différée". L'utilisateur peut dès lors ne pas faire le lien entre la panne et la cause réelle. Il s'empressera d'établir un mauvais diagnostic, donc un mauvais traitement du problème.

Les conséquences de la foudre sur les installations sont bien réelles puisque la normalisation des installations électriques (norme NF C15-100) rend désormais obligatoire, dans certains cas, l'installation de parafoudres (voir " Estimation du risque ").

Les effets des surtensions sur les équipements sont de plusieurs types, par ordre décroissant :
Destruction
- Claquage en tension des jonctions semi-conducteurs
- Destruction des métallisations des composants
- Destruction des pistes de CI ou des contacts
- Destruction des Triacs/Thyristors par dV/dt
Pertubations de fonctionnement
- Fonctionnement aléatoires des bascules, thyristors ou triacs
- Effacement de mémoires
- Erreur ou blocage de programmes informatiques
- Erreur de données ou de transmission
Vieillissement prématuré
Les composants exposés aux surtensions ont une durée de vie réduite